Victorpédia

ALD NON EXONÉRANTE :

Certaines affections de longue durée (ALD) sont dites « exonérantes ». Il s’agit d’affections dont la gravité et/ou le caractère chronique nécessitent un traitement prolongé et une thérapeutique particulièrement coûteuse, et pour lesquelles le ticket modérateur est supprimé.

Le patient peut bénéficier de l’exonération du ticket modérateur s’il est atteint :

  • d’une affection inscrite sur la liste (ALD 30) ;
  • ou d’une affection dite « hors liste » (ALD 31), c’est-à-dire d’une forme grave d’une maladie ou d’une forme évolutive ou invalidante d’une maladie grave ne figurant pas sur la liste des ALD 30, comportant un traitement prolongé d’une durée prévisible supérieure à six mois et une thérapeutique particulièrement coûteuse (exemples : maladie de Paget, les ulcères chroniques ou récidivants avec retentissement fonctionnel sévère) ;
  • ou de plusieurs affections entraînant un état pathologique invalidant (ALD 32), nécessitant des soins continus d’une durée prévisible supérieure à six mois.

Les affections de longue durée (ALD) non exonérantes sont définies par l’article L. 324-1 du Code de la Sécurité sociale. Ce sont des affections qui nécessitent une interruption de travail ou des soins continus d’une durée prévisible égale ou supérieure à six mois mais qui n’ouvrent pas droit à l’exonération du ticket modérateur.

MDPH :

La MDPH est un guichet unique qui facilite les démarches des personnes en situation de handicap. Elle est pilotée par le Conseil Départemental, en lien avec l’Etat, les organismes sociaux et les associations.

Ses principales missions :

  • Informer et accompagner les personnes handicapées et leur famille
    Lieu d’accueil, de conseils, d’orientation, la MDPH apporte de nombreuses réponses aux personnes en situation de handicap. Elle facilite leurs démarches et l’accès à leurs droits grâce à un accueil personnalisé et direct.
  • Evaluer les besoins de la personne handicapée
    Une équipe pluridisciplinaire composée de médecins, ergothérapeutes, psychologues, spécialistes du travail social et de l’accueil scolaire, est constituée selon le profil de la personne handicapée pour évaluer ses besoins de compensation en fonction de son projet de vie et de référentiels nationaux.

Attribuer des prestations
Au sein de la MDPH, la Commission des droits de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) est chargée de se prononcer sur l’attribution de prestations et d’aides au plus près des besoins de chacun.

AVS :

L’auxiliaire de vie scolaire est en charge d’accompagner les enfants handicapés dans le cadre de leur vie scolaire et parascolaire. Contractuel de l’éducation nationale, il exerce ses fonctions au sein d’établissements scolaires accueillant des élèves handicapés. Admis sur transmission d’un dossier de candidature au rectorat, l’auxiliaire de vie peut exercer ses missions pendant une durée de 6 ans maximale puis doit songer à une reconversion ou à la poursuite de formations complémentaires.

 

MANOMÉTRIE :

La manométrie ano-rectale analyse les deux fonctions principales de la région ano-rectale, la continence et la défécation. Pour cela, elle étudie la sensibilité rectale et les variations de pression au niveau du sphincter anal.
Elle est essentiellement indiquée en cas de troubles de ces deux fonctions : incontinence et troubles de l’évacuation.
Les mesures sont effectuées par une sonde très fine introduite dans l’anus.